01.85.490.499 contact@tauxstory.fr

Chute inquiétante du marché de l’immobilier | Sud Radio

Le marché de la construction n’en finit plus de s’effondrer puisque le nombre de permis de construire accordés a nettement baissé au troisième trimestre tandis que les mises en chantier ont continué elles aussi à baisser selon le ministère de la Cohésion des territoires. Entre juillet et septembre, 122.100  permis de construire ont été octroyés, soit une baisse de 10,2% par rapport à la même époque de 2017. Le nombre de mises en chantier, lui, a diminué de 7,9% à 85.100. Mais tous les types de constructions ne sont pas frappés de la même manière.

Source : Chute inquiétante du marché de l’immobilier | Sud Radio

Prêt immobilier : la règle des 33% existe-t-elle vraiment ?

L’idée selon laquelle vous ne pouvez pas vous endetter au-delà du tiers de vos revenus est-elle un lieu commun ou une règle intangible ? Ce qu’il faut savoir sur la fameuse « règle des 33% ».

Un calcul simple : pour un ménage d’emprunteurs avec 3 000 euros de revenus mensuels, la mensualité maximum sera « à la louche » de 1 000 euros. Un calcul basé sur la « règle » du tiers des revenus pouvant être consacré aux remboursements de crédit. Autrement dit : 33% de taux d’endettement. Un taux qui correspond au rapport entre charges d’emprunt et revenus nets du ménage. Ce taux figure d’ailleurs sur les simulations de crédit immobilier fournies par votre banque.

Source : cBanque Actu

Le marché de la délégation d’assurance emprunteur peine toujours à décoller !

Meilleurtaux n’observe cette année que 20% de demandes de délégations dont 12% en loi Hamon et seulement 8% en loi Bourquin…

Depuis des mois, les Français profitent à plein des taux d’intérêt immobiliers très bas, que ce soit une pour une première acquisition, un nouveau projet résidentiel, un investissement locatif ou dans le cadre d’une renégociation de crédit. Le contexte reste d’ailleurs idéal puisque les taux restent à leur meilleur niveau depuis cet été. Il y a par contre un domaine où les emprunteurs restent frileux, celui de l’assurance emprunteur, pourtant générateur d’importantes économies en faisant jouer la concurrence.

Source : Le marché de la délégation d’assurance emprunteur peine toujours à décoller !, Actualité/Actu Immobilier

lectus Aliquam tristique ut ut eget non risus Aenean mattis